en   MOT  dièse
petite  ANTHOLOGIE  de  poésie  et  de  musique  de  chambre

de Philippe MARTINEAU

Vidéo en bas de page - Cliquer ici en cas de problème de visionnage de nos vidéos

N'as-tu pas remarqué

N'as-tu pas remarqué
que ma voix
change de bouche
entre chaque mot,

que ma peau
change de goût
à chaque morsure,

que ma chute
change de gouffre
à chaque douleur,

que mon cœur
change de coup
à chaque départ.


in « Épure en âge d'incarnation » - édition 2005


par Anne VALLETTE (metteur en scène), l'auteur et Yves CARRAUD :
Accueil | Poésie | Fables et farces | La Fontaine parodié | Aphorismes | Musique de chambre | Spectacles | Contact et liens