en   MOT  dièse
petite  ANTHOLOGIE  de  poésie  et  de  musique  de  chambre

de Philippe MARTINEAU

Vidéo en bas de page - Cliquer ici en cas de problème de visionnage de nos vidéos

Homme

Homme !

où que tu sois,
où que tu ailles,
ta course folle obéit à des rails.

Mais ton œil de rapace
s'ignore esclave de l'orbite,
comme planète aveugle quant au Soleil.

Rares les fois
où l'âme entre tes ailes
se sent captive de l'envol,

où ton cou d'hirondelle
sait que tout cri de délivrance
resserre un cercle autour du col.


in « Épure en âge d'incarnation » réédition 2010 (voir LIBRAIRIE)

par Philippe LEJOUR (bio) :
Accueil | Poésie | Fables et farces | La Fontaine parodié | Aphorismes | Musique de chambre | Spectacles | Contact et liens