en   MOT  dièse
petite  ANTHOLOGIE  de  poésie  et  de  musique  de  chambre

de Philippe MARTINEAU

Vidéo en bas de page - Cliquer ici en cas de problème de visionnage de nos vidéos

Libellule



Libellule,

Tes ailes
sont étincelles qui durent,
vitrail
épris du dieu furtif,
épure
en quête d'ombre vive.

Tu habites le vent
parmi les renoncules
où nul ne voit la tige
qui te rend si légère.

Et toi seule,
au seuil de l'abandon,
t'enfuis de l'instant
qui nous rend éphémères.


in « Terra incognita » - édition 2010 (voir LIBRAIRIE)


par Julie DESMET (bio) :
Accueil | Poésie | Fables et farces | La Fontaine parodié | Aphorismes | Musique de chambre | Spectacles | Contact et liens